Actualités

mar, 19/10/2021
En France, une partie importante de la population rurale vit dans des régions viticoles. Pour mieux connaître et comprendre l’exposition aux pesticides de ces personnes, l’Anses et Santé publique France lancent aujourd’hui l’étude PestiRiv. Membre du LCSQA, l’Ineris est partenaire de l’étude.
jeu, 14/10/2021

Chaque année, le ministère de la Transition écologique publie le bilan de la qualité de l’air. Produit par le service de la donnée et des études statistiques (SDES) du Ministère, ce bilan s’appuie sur les données issues du dispositif national de surveillance (Aasqa) qui sont centralisées dans la base de données nationale Geod’air, gérée par le LCSQA.

jeu, 14/10/2021
Membre du LCSQA, l’Ineris est au cœur du dispositif national de surveillance de la pollution atmosphérique. Il est également le concepteur du système national de prévision PREv’air. A l’occasion de la journée nationale de la qualité de l’air, l’Ineris propose pour la première fois un dossier présentant l’ensemble des travaux qu’il a menés au cours de ces 10 dernières années.
lun, 20/09/2021

La base de données Geod’air s’est enrichie de nouvelles fonctionnalités et s’ouvre au public ce lundi 20 septembre 2021, avec une nouvelle interface graphique.

ven, 23/07/2021
Le LCSQA avec l’Ineris, Atmo France et l’Anses sont les acteurs de la Campagne Nationale Exploratoire de mesure des résidus de Pesticides dans l’air ambiant (CNEP) réalisée en 2018-2019 avec pour objectifs : d’une part, l’établissement d’un premier état des lieux des niveaux de contamination en résidus de pesticides dans l’air ambiant, hors situation de proximité, sur tout le territoire selon une méthodologie harmonisée, et d’autre part, la définition des modalités d’une stratégie pérenne de surveillance de ces substances. Le LCSQA a présenté à plusieurs occasions, notamment lors du Conseil National de l’Air, la démarche, les résultats et les travaux au sein du groupe de travail dédié aux pesticides.
jeu, 03/06/2021
L’outil SESAM (data fusion with SEnSors for Air quality Mapping) a été développé par l’Ineris, dans le cadre de ses travaux pour le Laboratoire central de surveillance de la qualité de l’air (LCSQA), pour cartographier des concentrations de polluants à l’échelle urbaine : les observations fournies par des instruments miniaturisés et à bas coût, avec une couverture spatiale et temporelle d’observation inédite peuvent désormais être fusionnées avec celles issues de méthodes plus conventionnelles ainsi qu’avec les calculs d’un modèle de qualité de l’air. Un guide d’utilisation de l’outil "Cartographie de la qualité de l'air à l'échelle urbaine à partir des données de micro-capteurs" vient d’être publié par le LCSQA.