Chaine nationale de traçabilité métrologique

 

GARANTIR LA QUALITE DES MESURES EN AIR AMBIANT

 

Le LCSQA est chargé d'assurer la  fiabilité des mesures en air ambiant tel que l’exigent les Directives Européennes, à savoir :

  • Garantir la qualité, l’exactitude et la traçabilité des mesures par la mise en place de procédures de raccordement des mesures aux étalons de référence nationaux

  • Contrôler le bon fonctionnement du dispositif grâce à la participation du LCSQA et des AASQA à des comparaisons interlaboratoires (CIL) et à la réalisation d’audits techniques

  • Vérifier la conformité technique des appareils de mesure utilisés par les AASQA en s’assurant de l’aptitude des appareils à remplir les exigences stipulées dans les normes européennes correspondantes

TRACABILITE DES MESURES : LA CHAINE NATIONALE DE TRACABILITE METROLOGIQUE

Une chaîne nationale de traçabilité métrologique a été mise en place dès 1996 afin de garantir la cohérence spatiale des mesures de qualité de l’air sur le long terme pour les principaux polluants atmosphériques gazeux mesurés en automatique dans les stations de mesure : monoxyde d’azote, dioxyde d’azote, dioxyde de soufre, monoxyde de carbone, ozone, benzène, toluène, éthylbenzène et xylènes.

Cette chaîne nationale de traçabilité métrologique comprend trois niveaux (LCSQA, laboratoires d’étalonnage inter-régionaux et stations de mesure) permettant d’assurer la traçabilité des mesures de qualité de l’air réalisées par les AASQA en tout point du territoire national, par le raccordement de tous les appareils de mesure à un même étalon national de référence, lui-même raccordé au système de mesure international.

Schéma général de la chaîne nationale de traçabilité métrologique dans le domaine de la pollution atmosphérique

 
  • Le niveau 1 : le LCSQA-LNE

Le LCSQA-LNE raccorde les étalons de transfert 1-2 circulant périodiquement entre les niveaux 1 et 2 à partir des étalons de référence nationaux.

  • Le niveau 2 : les laboratoires (inter)régionaux

Ces laboratoires raccordent les étalons de transfert 2-3 des niveaux 3 avec leurs propres étalons et analyseurs de référence, eux-mêmes raccordés au niveau 1 (LCSQA-LNE) par les étalons de transfert 1-2.

S’agissant de  l’Ile de la Réunion, l’AASQA Réunion (ORA) est directement raccordée au LCSQA-LNE.

  • Le niveau 3 : les stations de mesure

Les AASQA gestionnaires des stations de mesure sont chargées de régler périodiquement les analyseurs de station avec les étalons de transfert 2-3.

 
4.1-r%C3%A9f%C3%A9rentiel%20AQ%20-%20Chaine%20nationale%20de%20tra%C3%A7abilit%C3%A9-carte.jpg
Répartition géographique des 8 zones