Suivi de l’équivalence des analyseurs automatiques de PM10 et PM2,5 à la méthode de référence : bilan 2015-2017

Type de documents
Rapport d’étude
Référentiel technique national
Off
Année programme
2017
Auteurs
T. Amodeo
Nom de l'organisme
INERIS
Mots clés
Equivalence - Mesures automatiques - Particules -

Ce rapport présente les résultats du suivi en continu de l’adéquation des systèmes automatisés conformes pour la mesure des PM en France avec la méthode de référence. Cette action, demandée par l’arrêté du 19 avril 2017 relatif au dispositif national de surveillance de la qualité de l'air, a été effectuée en accord avec les exigences de la norme NF EN 16450 encadrant l’utilisation des systèmes de mesure automatisé des PM.

Le bilan des campagnes réalisées de 2015 à 2017 sur une douzaine de sites répartis sur le territoire national est présenté ici. Il fait suite aux deux bilans réalisés sur la période 2013-2016 et 2011-2014. A ce stade, les base de données utilisées ne remplissent pas encore l’intégralité des exigences de la norme (notamment en termes de nombre et de répartitions des données). Par conséquent, ce rapport ne doit pas conduite à des conclusions définitives sur le suivi de l’adéquation des AMS à la méthode de référence ou sur la nécessité d’appliquer des fonctions de correction, mais indique des tendances sur leurs performance.

Les résultats obtenus pour la période 2015-2017 sont assez cohérents avec les tendances du bilan précédent. Les résultats sont résumés dans le tableau ci-dessous.

Modèles d’appareils conformes pour la surveillance des PM

Respect des critères de la norme en termes de résultats

Respect des exigences encadrant l’application d’une fonction de correction

PM2,5

PM10

Amélioration des résultats après correction

Base de données (80 paires de données/site/an, nombre de valeur haute > 20%)

BAM 1020

Oui

Non

Non

Non

MP101M

Non

Oui

Non

Non

TEOM FDMS 8500

Non

Oui

Non

Non

TEOM FDMS 1405

Non

Oui

Non

Non

FIDAS 200 (site de fond urbain)

Non

Non

Non

Non

A l’issue des campagnes de 2018, l’application ou non d’une fonction de correction aux données produites par les AMS PM déclarés conformes à la méthode de référence en France pourra être discutée sur la base des résultats obtenus entre 2016 et 2018 conformément aux prescriptions de la norme prEN 16450.